Choisissez le réparateur que vous voulez

vous avez l’opportunité de choisir le réparateur que vous souhaitez faire intervenir sur votre véhicule après un sinistre. Une liberté instaurée par la loi Hamon dans le cadre de l’assouplissement de certaines lois du domaine de l’assurance

 

Pourquoi un libre choix du réparateur ?


Auparavant, lorsqu’un individu déclarait un sinistre automobile à son assureur, ce dernier lui proposait d’effectuer les réparations souhaitées chez un garagiste défini. Un professionnel imposé, laissant le propriétaire du véhicule comme paralysé voire piégé et n’ayant pas son mot à dire sur un sujet qui concerne sa propre voiture. 

Désormais, l’assuré dispose d’un libre arbitre, avec cette nouvelle mesure lui permettant de choisir lui-même le garagiste qu’il préfère ou en qui il a le plus confiance. Une réforme en application depuis le 1er janvier 2015, avec l’article L. 211-5-1. de la loi Consommation qui stipule que « Tout contrat d’assurance souscrit au titre de l’article L. 211-1 mentionne la faculté pour l’assuré, en cas de dommage garanti par le contrat, de choisir le réparateur professionnel auquel il souhaite recourir. Cette information est également délivrée, dans des conditions définies par arrêté, lors de la déclaration du sinistre« . Une nouveauté qui s’applique également aux contrats d’assurance auto souscrits avant la promulgation de la loi Hamon du 17 mars 2014, et qui doit être rappelée de manière claire et précise par l’assureur.

Quels avantages?

Laissant désormais le libre-arbitre aux automobilistes, vous avez le choix de vous adresser à votre garagiste préféré ou la possibilité de comparer.


Passer par un garage agrée ne vous exonérera pas de payer la franchise


Depuis la loi du 3 décembre 2020 n°2020-1508 votre assureur ne peut plus non plus vous demander d'avancer les frais si vous vous rendez dans un centre de réparation qui ne fait pas partie de la liste agréée par votre assureur.